Poissondrian

Publié le par Waldo

   Une légende raconte que Mondrian aurait jeté l’original de sa peinture dans un fleuve hollandais. Attiré par les couleurs vives du tableau, un poisson l’aurait avalé, opérant ainsi une  sorte de fusion avec la toile. Les collectionneurs ont alors tenté de capturer cette étrangeté en faisant appel aux meilleurs pêcheurs. Sans succès. Le Poissondrian reste sauvage.

 

Stupeur à Nancy ! Le poisson-tableau est apparu. Il a quitté le milieu aquatique et nage désormais sur les murs de la Manufacture.

 

P1060490

                                           La Manufacture

 

poissond                                      Poissondrian

Publié dans Where's Waldo 2012

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article