L'interpellation

Publié le par Waldo

L'interpellation

Chopé en flagrant délire urbain !

"Je peux savoir ce que vous faites lĂ ?

- Bein je prépare une mosaïque pour la poser sur le mur."

Alors qu'un échange commence avec le jeune policier, son collÚgue conducteur saute sur sa proie et s'empresse de la fouiller : " Vous avez des produits illicites, des stupéfiants ?". Waldo se laisse fouiller et répond tranquillement aux questions. Puis il est invité à monter en voiture, pour aller voir Ecmi, fraichement posée. En voiture Simone !

Le jeune policier :

"Vous qui avez l'air intelligent, vous pouvez me dire ce qui se passerait si tout le monde faisait comme vous?

- La réponse à ça c'est que tout le monde ne fait pas comme moi. Et puis y a des villes qui gardent les mosaïques parce qu'elles trouvent ça beau."

Le conducteur : "Ouais mais c'est subjectif. Moi je trouve ça moche."

On se gare devant Ecmi. Le jeune policier sort et la décrit en long et en large au téléphone. Va-t-il envoyer une équipe de nettoyage la retirer ? Son collÚgue relÚve mon identité et m'interroge. Je lui dit la vérité, rien que la vérité : oui j'ai mis des mosaïques dans d'autres villes, principalement à Nantes et Nancy il y a quelques années. Maintenant je termine mes stocks.

Le jeune policier revient : "Bon, comme vous avez pas l'air d'un grand bandit, on vous emmĂšne pas au poste. Mais vous allez ĂȘtre convoquĂ© Ă  un procĂšs verbal. Maintenant je vous conseille de trouver un bĂątiment Ă  la campagne, et d'y mettre toutes les mosaĂŻques que vous voulez dessus !"

Je marche dans la rue en m'amusant de cette pĂ©ripĂ©tie. Je me marre quand je prends conscience de la lĂ©gĂšretĂ© avec laquelle j'ai agi ! Une question Ă©merge dans mon esprit : "Est-ce que cela signifie que je dois arrĂȘter la mosaĂŻque illicite ?"

Publié dans Le retour de Waldo - 2015

Pour ĂȘtre informĂ© des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article